RDC/Équateur:La grève sèche du personnel de santé s’éloigne en toute observance

Par Chilassy Bofumbo

Une correspondance inter syndicale datée du 11 juin en cours, a été adressée à l’Administrateur du territoire de Bomongo afin de l’informer officiellement du déclanchement de la grève du personnel de santé publique, hygiène et prévention, conformément à la décision prise par leur hiérarchie.

«Nous déclenchons une grève sèche pour toute l’étendue de la zone de santé de Bomongo, compte tenu de non alignement à la prime de risque et salaire par l’État congolais, qui ne parvient pas à reconnaître l’importance des autres catégories du personnel de santé, PROSATE en sigle », peut-on lire dans cette lettre dont flashinfoplus.com a reçu une copie.

Contacté à Mbandaka, le vice-président provincial du SYNAMPS Équateur salut cette décision de ses pairs et les encourage à ne pas baisser les bras en obtempérant strictement ce mot d’ordre qui, selon lui, va au-delà de tout intérêt personnel.

« Celui qui voit qu’il est intimidé par qui que soit, par telle ou telle autre autorité, qu’il nous amène son nom et le point pour lequel il a été intimidé pour une solution idoine », a dit Henri Nyafe Basele à flashinfoplus.com

Pour rappel, ces déclarations font suite de la lettre du syndicat du secteur de la santé publique, hygiène et prévention sous la référence n°S.S.S/AB/004/KIN/2021, portant reconduction de la grève sèche généralisée à la santé pour 10 jours, adressée au Ministre de tutelle depuis le 11 juin en cours, où ils revendiquent notamment l’exécution stricte des crédits budgétaires selon les catégories prévues par la loi des finances exercice 2021 et la scission en deux du Ministère dont l’un sera pour les médecins et l’autre pour le PROSANTE. Signalons que cette correspondance n’est entrée en application que 24 heures après son émission.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *