RDC/:Grogne à la division provinciale de l’EPST/Tshiangu, Robert Kongi Mugomu precise

Par Théodore Lumu

Les semaines anterieures, un concours d’inspecteurs de l’enseignement primaire , secondaire et technique a vecu dans la province éducationnelle de la Tshiangu.Plusieurs candidates et candidats ont eu à satisfaire à ce concours et ont été retenus inspecteurs d’écoles de cette province.
Cette entité éducationnelle regorge 2017 écoles et est dirigée par Robert Kongi Mugomu.
Parmis les candidats inspecteurs, 6 d’entre eux ayants satisfait à ce concours ont vu leurs noms ignorés sur les fiches de confirmation par la hiérarchie de l’éducation nationale…
Ces derniers affirment à votre redaction qu’ils ont eu à contacter le proved de Tshiangu seule autorité habileté à résoudre ce problème.
Selon eux, leur omission sur les fiches serait de la mauvaise fois.
Contacté dans son bureau de travail, Robert Kongi Mugomu proved de la province éducationnelle de la Tshiangu.

Ces 6 inspecteurs insatisfaits auraient eu à deposer quelques lettres de demande d’intégration dans certains bureaux des divisions pour intégrer l’enseignement assis, car selon eux c’est une honte de rentrer dans l’enseignement debout.
« Chose grave qu’ils m’accusent de mauvaise fois et pourtant preuve à l’apui, depuis que ces affectations sont sorties aucun d’eux n’est venu les récupérer… »
A lui d’ajouter que: » les gens aiment bien salir les autres et les accusent à tord..
Sachez que le proved Kongi a eu à mettre la main sur un certain IGF fictif qui se promenait dans les écoles avec un faux ordre de mission pour rançonner les chefs d’établissements et le dossier est pendant devant les cours et tribunaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *