RDC/ Kasaï central : un journaliste appelle ses pairs à l’exploitation d’une technique de dépistage

Par PERLASH MITEO

En marge de la journée internationale d’accès à l’information célébrée chaque 28 septembre, un journaliste invite ses pairs à l’exploitation de l’une de techniques la plus importante en dehors de l’écoute radio.

Lors d’un entretien avec la rédaction de flashinfoplus.com, Van Frédéric Tshilanda , journaliste indépendant et correspondant du média en ligne « la prospérité » pense que le journaliste ne peut être matérialiste pour donner une information non viable à la population mais il n’a qu’à donner les bonnes informations afin de rendre crédible le métier du journalisme.

« Il y a une technique importante que je recommande aux journalistes d’exploiter. C’est la technique de dépistage. Cette technique consiste à détérrer les informations qui sont délibérément cachées au public. Elles nous poussent à être journaliste d’investigation à être impliqué dans les enquêtes pour révéler les déboires de la gestion des biens publics » déclare Van Frédéric

Conscient de la nouvelle technologie de l’information et de la communication, Van Frédéric Tshilanda dit que les journalistes ont une grande responsabilité de jouir en s’imposant sur le terrain qui est devenu très compétitif pour produire de l’information viable. Se constituer en des véritables sources d’information crédible. Les journalistes doivent combattre de l’infox car ils ont un public qu’ils sont appelés à servir des faits vrais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *