RDC/Kasaï/Mweka/Kakenge:Grâce à l’initiative volontaire des enseignants,la sous division provinciale de l’EPST va se doter d’un bureau pouvant abriter tous les services de l’EPST

Par François Tshilombo

Partant de l’aperçu historique, la sous division provinciale de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, EPST de Kakenge est issue de la scission de celle de Mweka et cette dernière a été opérationnelle depuis février 2008 sous la houlette de monsieur Charles LOBO MIKOBI, actuellement conseiller à la division provinciale de l’Epst Kasaï2 à Mweka, puis cette sous division, à l’instant est sous la commande de monsieur Paul Cicéron MIKOBI MBOYI.

Ce service de l’EPST a toujours été locataire dans le bâtiment administratif de l’exploitation forestière du Kasaï en sigle, EXFORKA.

En effet, de concert et à l’unanimité avec les partenaires éducatifs, le service technique (SECOPE, INSPECTION et SERNIE), les enseignants assis et débout, réseaux confondus ont pris librement l’engagement d’appuyer matériellement les travaux de la construction du bâtiment administratif de la sous division de l’Epst de Kakenge.

Toutefois, il sied d’éclairer l’opinion publique qu’un comité ad hoc est mis sur pieds pour la gestion collégiale de cet appui.

Notons que les travaux de la fondation avaient déjà commencé depuis le 26 février 2021 sous la bénédiction du représentant personnel de l’administrateur du territoire, le chef de Poste d’Encadrement Administratif de Kakenge monsieur Lambert Nkashama, les deux Chefs coutumiers, Justin SHAKOBE, André Kalamba, les autorités policières, militaires et autres personnalités du milieu.
Contactés pour le compte de flashinfoplus.com, les enseignants affirment leur volonté de faire quelque chose pour l’intérêt commun qui puisse aider la sous province éducationnelle de Kakenge.

À eux d’ajouter : « nous sommes motivés par notre propre volonté car dit-on les qualités d’un acte volontaire sont : libre, intelligent et réfléchi, selon la Psychologie générale ».

Ainsi, ce groupe d’opérateurs pédagogiques entre autres enseignants debout et assis (agents de bureaux, chefs d’établissements, inspecteurs, chefs d’antenne Sernie et SECOPE) tendent leur main à toute personne de bonne volonté à bien vouloir leur prêter main forte avec sa contribution tant matérielle que financière pour ces travaux car dit-on le feu brûle ci-haut, si chacun y apporte un morceau de bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *