RDC/SONAL : Le ministère du portefeuille confond les illégaux

Par LA RÉSISTANCE


La nouvelle équipe de l’exécutif national, pilotée par le premier ministre Sama LUKONDE, a effectivement du pain sur la planche. Et cela, pour accompagner la vision du Président de la République et Chef de l’État, Son Excellence Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Le gouvernement des <> compte à son sein des virtuoses. Parmi lesquels, l’on cite le nom du nouveau ministre de Portefeuille

En effet, ce dernier tient effectivement à l’amélioration de la qualité des services et de production dans toutes les entreprises publiques, dans exception. Pour ce faire l’élaboration d’un plan d’études sur l’analyse des états des lieux était nécessaire. C’est dans ce contexte que la SONAL a été reçue le mercredi 9 juin 2021, de 14 heures à 16 heures au ministère de Portefeuille de l’État.

Toute la crème financière était représentée voir même la présidence de la République. Saisissant cette opportunité, la SONAL a tenu à présenter son état des lieux. Il a été aussi question, au cours de ces échanges, des éclaircissements sur les relations entre la SONAL et le Ministère des Sport, sur les difficultés auxquelles la SONAL est confrontée et aussi sur les perspectives d’avenir de cette entreprise.

Pour la petite histoire, il convient de signaler qu’en ce qui concerne le secteur des jeux hasard, c’est la SONAL qui détient le monopole en République Démocratique du Congo. C’était aussi l’occasion indiquée de faire voir à tous les illégaux que la SONAL était l’unique entreprise de l’État dans le secteur des jeux et loterie. C’est la raison d’être de l’attention particulière que le Ministre de Portefeuille accorde à la SONAL et pas d’autres entreprises qui excellent dans ce secteur.

Autre rappel, le Ministre des Sport et Loisirs a toujours existé. Et le loisir n’a jamais été interdit. Par contre, au terme de l’article 7 régissant ce secteur, les jeux et loterie sont interdits. Cependant, la SONAL peut organiser toutes les tranches les jeux de hasard parce qu’elle en a le monopole.

Il devient, dès lors impérieux que l’État Congolais puisse sévir et sanctionner tous les illégaux qui sont en concurrence déloyale avec la SONAL. Le Ministère des Sports devrait être également sanctionner, car par méchanceté, octroie les autorisations aux illégaux. Il sied aussi de noter que la SONAL qui a 60% de part de l’État paie également ses taxes et elle a ses services en RDC. Alors que les illégaux ont leurs serveurs ailleurs. A titre illustratif, l’on citera les cas des Casinos, les machines à sous qui viennent de l’extérieur. La plupart de ces machines seraient truquées. Pis nos services de contrôle ne disposent pas des experts en cette matière.

Dès lors, l’unique société qui peut aider l’État Congolais, c’est la SONAL qu’on se tienne pour dire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *