RDC/Kongo-Central : Atou Matubuana traqué par la justice

Par Obed BISIDI

La situation dégénère pour Atou Matubuana, l’homme qui jusqu’au début de cette semaine était encore le chef de l’exécutif provincial du Kongo-central avant d’être notifié de sa suspension de ce poste de gouverneur pour être remplacé par son adjoint comme interimaire.

Accusé autres fois par le rapport de l’inspection générale des finances de détournement des fonds alloués au fonctionnement du gouvernorat du Kongo-central, Atou Matubuana a été surpris de nouveau par la décision du VPM et ministre de l’intérieur Daniel ASELO qui a aligné le Kongo-central parmi les provinces de la république en crise politique qui doivent connaître les élections des gouverneurs. Son départ à la tête de la province était déjà donc annoncé.

Comme cela ne suffisait pas, le désormais ancien gouverneur du Kongo-central, Atou Matubuana, vient d’être notifié par la cour de cassation de Kinshasa d’un mandat de comparution auquel il est invité pour ce vendredi 10 septembre à Kinshasa Gombe. Comme motif signalé pour son interpellation, les charges lui imputées par l’IGF de suite de son inspection dans la province.

Entre la fin d’une ère politique de celui qui fut l’adjoint de Mbadu et après le chef du Kongo-central et sa bonne gestion de cette province qui de ses derniers jours déclarait vouloir permettre un bilan positif à Félix Antoine TSHISEKEDI, la précision est celle que la justice va porter. De son invitation à Kinshasa, la crainte est aussi celle qu’il soit sous MAP juste après son audition comme ce fut le cas pour beaucoup de politiciens arrêtés par cette procédure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *