RDC: le couteau de Félix Tshisekedi dans la plaie encore béante de Joseph Kabila

Par Jude NTUMBA NDUMBI

Qui pouvait croire et même prétendre que la donne politique en République Démocratique du Congo pouvait présenter un tel clivage politique actuel ?

Certainement, ils ne sont pas nombreux. La ligne qui, jusqu’alors rouge pour Félix Tshidekedi de franchir vient d’être brisée.

Eddy Kapend, cette personne qu’on présente comme la clé de voûte de la vérité sur la mort de l’ancien Président Congolais Laurent Désiré Kabila, quitte les géoles de la prison Centrale de Makala (Kinshasa) au début de la semaine
prochaine après près de 20 ans.

Déjà dans les poubelles, l’Accord encore ténébreux qui liait Félix Tshidekedi à Joseph Kabila a verrouillé la libération de cet homme qui tenait la ceinture de sécurité de Mzée Laurent Désiré Kabila.

Avec cette libération, une autre page s’ouvre. Pour les activistes de droits de l’Homme, la réouverture du procès sur la mort de Laurent Désiré Kabila s’impose, étant donné que l’homme qui peut renseigner les congolais est libre.

Dans le Camp du successeur de Joseph Kabila, aucun jusqu’à présent a réagi sur cette mise en liberté, ils observent, donc un silence radio.

C’est donc la consternation, on imagine même l’état de l’autorité morale du FCC lorsqu’il a appris cette nouvelle.

Tshisekedi s’affranchit

Comme le Roi Salomon dans la Bible, la sagesse de Tshisekedi fils épate, non seulement qu’elle épate, elle étonne aussi.

Minimisé, méprisé, qualifié de tous les noms pour dénoncer à tort ou à raison son alliance avec Kabila par ses détracteurs, l’homme devient à ce jour le seul maître à bord.

Avec la réception en pompe des députés qui ont adhéré à l’Union Sacrée pour la Nation,ce dimanche à Kinshasa, la formation du Gouvernement après la nomination du Sénateur Bahati Lukwebo comme n’ informateur ne tardera pas.

Ainsi donc : « Si Félix Tshisekedi n’était pas né, il fallait le créer »,déclare un congolais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *