RDC/Les amis de FATSHI-MONDE:Au cours de sa récente sortie médiatique Martin Fayulu a tenu des propos qui révoltent les partisans de Félix Tshisekedi

Par la rédaction

Pendant qu’on le croit fatigué, Martin Fayulu ne se lasse de revenir sur la scène publique pour formuler, comme d’habitude, des critiques contre le président sortant et l’actuel président de la République, Félix Tshisekedi.
Il en a été ainsi lors de sa récente sortie médiatique où il a appelé à la mise en place d’une alternative crédible et au bon sens de toutes les forces politiques congolaises. S’en prenant à l’Union sacrée de la nation, il a fait savoir que pour lui, il ne s’agirait que de la « théâtralisation » de la scène politique qui vise à « cacher le mauvais bilan de deux ans de la coalition FCC-CACH ». Fidèle à lui-même, il n’a donc pas du tout fait montre de souplesse à l’endroit de Félix Tshisekedi qui fait de son mieux pour redresser le pays et le relancer la production pour le profit du peuple congolais.
Des mises au point nécessaires
Face à ces propos incongrus, une association sans but lucratif dénommée les Amis de FATSHI-Monde, n’a pas tardé à réagir. Dans une déclaration signée par Emmanuel Ilonga Bambemba, cette association dément point par point les propos tenus par le président du parti Ecidé. Evoquant le point relatif à la victoire de Félix Tshisekedi aux élections de 2018, les Amis de Fatshi-Monde font observer à Fayulu que l’actuel chef de l’Etat est issu d’un parti politique le plus populaire et ayant une forte base en RDC. Son élection à la tête du pays semblait dès lors prévisible. Elle lui rappelle toutes les manœuvres orchestrées par le président sortant pour tripatouiller les résultats en faveur de son dauphin. Chose qu’il n’a pu faire, par crainte de la réaction de la population congolaise qui avait choisi son candidat idéal, fils du feu Etienne Tshisekedi.
Pourtant, dit Emmanuel Ilonga Bambemba, Martin Fayulu qui n’avait aucune base; n’a jamais présenté ni à la Cour constitutionnelle, ni à d’autres instances nationales et internationales les preuves tant recherchées de sa victoire aux élections présidentielles. La communauté internationale lui a d’ailleurs déjà tourné le dos.
A propos de son insinuation selon laquelle c’est le président Kagame du Rwanda qui dirigerait le Congo, l’association considère qu’il s’agit d’un autre mensonge qu’il cherche à faire passer dans l’opinion publique. Elle lui fait remarquer que Joseph Kabila était arrivé au pouvoir grâce à l’Afdl qui était ni plus ni moins qu’une création des Etats voisins, dont celui du Rwanda de Paul Kagamé. Celui-ci exigeait des comptes au nouveau pouvoir sur lequel il gardait l’influence.
Cela n’est pas du tout le cas du président Tshisekedi qui n’est en rien lié à ces chefs d’Etats voisins, sinon aux rapports de bon voisinage qu’il tient à entretenir en tant que président de la République.
Par ailleurs, l’association considère comme une énormité l’affirmation selon laquelle Félix Tshisekedi et Joseph Kabila seraient toujours dans leur coalition. Pourtant, tout le monde se souvient des blocages de l’action gouvernement endurés par Félix Tshisekedi pendant sa coalition avec le FCC. A l’époque, Fayulu et la population ne juraient que par la fin de cette coalition qui ne permettait au pays d’avancer. Ayant entendu la préoccupation de la population, le chef de l’Etat s’est patiemment employé à démanteler le système Kabila jusqu’à le déboulonner presque totalement aujourd’hui par la mise en place de l’Union sacrée. Laquelle se traduira bientôt par la désignation de nouveaux animateurs de grandes institutions, pendant que les enquêtes judiciaires vont se poursuivre contre les responsables de crimes notamment économiques.
Enfin, concernant la présidence tournante de l’Union africaine qui vient d’être confiée à Félix Tshisekedi, l’association s’étonne cependant pourquoi, depuis 1966, donc 54 ans après, la RDC n’a plus récupéré cette prestigieuse position au sein de l’organisation continentale, comparativement à d’autres Etats comme La RSA, le Nigéria, l’Egypte, etc. Si cela intervient de nos jours, c’est la preuve que la personnalité de Félix Tshisekedi fascine le monde grâce à sa diplomatie agissante qui a sorti le pays de son isolement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *