RDC/Sama Lukonde:Un « bébé »à la tête de la primature !

Par JM B

Pendant que la population s’attendait à un vertébré
Félix Tshisekedi a préféré nommer un immature Premier ministre,un bébé politique.Deception !

Après plusieurs semaines de négociations, le président de la République a nommé, lundi 15 février 2021, Sama Lukonde Kyenge au poste de Premier ministre. Il succède ainsi à Sylvestre Ilunga Ilunkamba, destitué fin janvier. Agé de 43 ans et Katangais d’origine, il était jusque-là Directeur général de la Gécamines. Il aura désormais la lourde tâche de former le futur gouvernement de la République.
Auparavant, plusieurs noms avaient circulé pour prendre la place de Sylvestre Ilunga Ilunkamba poussé à la démission par le vote d’une motion de censure des députés. Le nom le plus cité était celui de Moise Katumbi, l’un des deux poids lourds de l’opposition qui, en fin de compte, aurait repoussé cette offre lui faite à Lubumbashi la semaine dernière par les émissaires de Félix Tshisekedi.
Depuis le 3 juin 2020, Sama Lukonde Kyenge a exercé les fonctions de Directeur général de la Générale des carrières et des mines –Gécamines. Ce proche du chef de l’État Félix Tshisekedi connaît bien les rouages du géant minier congolais. L’on note qu’il a été ministre des Sports sous Joseph Kabila avant de démissionner en 2015 pour protester contre la tentative de l’ancien président de briguer un troisième mandat.
Orphelin d’un père proche de l’UDPS
Sama Lukonde Kyenge est dans la politique depuis son plus jeune âge, grâce à son père, Stéphane Lukonde Kyenge, une figure emblématique de la politique katangaise assassiné en 2001. Il s’y est lui-même engagé en 2003 et a entamé son parcours politique en tant que député national trois ans durant. Ingénieur de formation, il a fait des stages à la Gécamines avant de commencer sa carrière professionnelle en Afrique du Sud à la société MultiChoice Africa. Revenu en RDC à la mort de son père pour assumer des responsabilités familiales, il travaille dans le secteur minier jusqu’en 2004.
Membre du parti politique Avenir du Congo, Sama Lukonde Kyenge a milité au sein de l’opposition sous le leadership de Moise Katumbi. Avant les élections de 2018, il l’a quitté pour soutenir Félix Tshisekedi au sein du Rassemblement de l’opposition, puis lors de sa candidature à l’élection présidentielle. Cependant, à en croire des députés membres d’Ensemble pour la République, c’est plutôt Félix Tshisekedi qui l’a choisi en fonction de son militantisme et en mémoire de son défunt père.
La population fortement déçue
Cependant, des réactions émanant de toutes parts, montrent que la population ne s’estime pas du tout contente de cette nomination. Face aux défis multiples qui pointent à l’horizon de la RDC, tout le monde s’attendait à ce que le chef de l’Etat fasse appel, à ce poste hautement stratégique, à un homme expérimenté, ayant évolué pendant longtemps en politique. Ce qui n’est pas le cas de Sama Lukonde qui est passé totalement inaperçu à la tête du ministère des Sports, sans aucune réalisation palpable à son actif. Franchement, pour la population, Félix Tshisekedi vient de commettre là une grosse erreur qui risque d’avoir des effets négatifs dans la gestion des affaires de l’Etat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *