RDC/Lualaba : projet d’édit budgétaire 2022, FIFI MASUKA SAINI convainc

Par Obed BISIDI

Fifi MASUKA SAINI, gouverneur interimaire de la province du Lualaba a présenté ce mercredi 08 Décembre devant les élus provinciaux l’économie de l’édit budgétaire pour l’exercice 2022. Avec une nette amélioration de 45, 51% le numéro un de l’exécutif du Lualaba a impressionné et convaincu les députés provinciaux par ricochet toute la population du Lualaba pour cette détermination de déclencher un développement durable pour la province.

Introduisant son speech par un remerciement au Dieu le père d’avoir protégé toute sa province en dépit de la pandémie à Coronavirus qui impacte la vie sociale, Fifi MASUKA a ensuite remercié le chef de l’État Félix Antoine TSHISEKEDI pour sa politique qui met l’homme congolais au centre de tout intérêt avant de défendre amplement le projet d’édit budgétaire déposé à l’assemblée provinciale quelques jours avant.
Avec une amélioration de 45,51% par rapport aux budgets des années antérieures de la province, la cheffe de l’exécutif du Lualaba a donné la raison de cette croissance qui n’est motivée que par la gestion orthodoxe des recettes de la province qui connaissent une bonne canalisation et la lutte ardente que son exécutif mène contre l’évasion fiscale.

A en croire Fifi MASUKA SAINI, le 90% de la somme allouée pour le projet budgétaire exercice 2022 proviendra des recettes intérieures de la province et que seulement le 10% proviendra d’ailleurs. Ce, grâce au travail de titan qu’elle abat par le souci d’accorder une vie meilleure à la province qu’elle a reçu la lourde tâche d’assumer la responsabilité et par fidélité à la vision du chef de l’État Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO d’accorder un social meilleur aux congolais.

De sa bonne gouvernance palpée par toute la population du Lualaba, l’honorable FIFI MASUKA a quitté l’assemblée provinciale avec un accompagnement d’une foule immense des lualabais qui ne cessent de lui témoigner en permanence leur amour motivé par le résultat dont ils sont les premiers bénéficiaires. Ainsi, la Dame de fer du Lualaba a parcouru près de 5 kilomètres à pieds avec ses administrés venus la témoigner leur soutien pour son travail de qualité qu’elle abat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *