RDC/Nord-Kivu : Fin de la campagne « une bougie pour la liberté de la presse »

RDC/Nord-Kivu : Fin de la campagne « une bougie pour la liberté de la presse »

Par David MAHAMBA

Débutée depuis le lundi 23 Août 2021, la campagne « une bougie pour la liberté de la presse au Nord-Kivu » a été clôturée ce vendredi 27 Août qui 5 jours durant, les journalistes ont parlé d’eux même dans leurs rédactions respectives.

Cette activité d’envergure provinciale vise à promouvoir la liberté d’expression, la liberté de la presse et le droit à l’information, a dit Rosalie Zawadi, présidente de l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC), section du Nord-Kivu. Elle a salué la mobilisation des chevaliers de la plume sur l’ensemble de la province pour avoir donné l’importance capitale à cette manifestation.

Par devoir de mémoire et surtout de justice pour les deux journalistes, la section provinciale de l’UNPC a organisé cette campagne dénommée « Une bougie pour la liberté de la presse au Nord Kivu ». Une activité qui a consisté à mener pendant une semaine des actions de plaidoyer à travers toute la province pour la liberté de la presse. En cette occasion, une collecte de fonds a été organisée. Les fonds ainsi récoltés seront destinés aux familles de leurs regrettés confrères.

Ce vendredi dans les villes et cités de la province, les journalistes et toutes les personnes qui soutiennent la liberté de la presse se sont retrouvés pendant la soirée, dans des lieux publics symboliques avec une bougie, en mémoire des journalistes tués.

Signalons que la presse du Nord Kivu a récemment perdu deux de ses membres, tués par des hommes armés non identifiés. Il s’agit du journaliste Héritier MAGAYANE, de la radiotélévision nationale congolaise, sous – station de Rutshuru, le samedi 07 Août et Barthélemy Kubanabandu Changamuka, le 9 mai dernier à Kitshanga dans le Masisi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *