RDC/Presse: l’UNPC menace les journalistes »militants »

Par Obed BISIDI

C’est dans un communiqué publié ce mercredi 04 août que l’Union Nationale de la Presse Congolaise, UNPC en sigle, interpelle les journalistes congolais dans la pratique de leur profession.

Régis par le code d’éthique et de déontologie de la profession d’informer et de former le public, il se fait un constat alarmant en ce sens que l’impartialité et l’objectivité qui doivent animer un journaliste dans le traitement de leurs articles, surtout politique, sont bafouées et de surcroît ces professionnels des médias se retrouvent souvent dans des poursuites judiciaires.

Les journalistes qui se retrouvent dans la corporation UNPC font cependant un appel au secours afin qu’ils soient secourus par leurs confrères et dirigeants de la corporation. Se basant sur la notion de la liberté d’expression et d’opinion qui caractérise un état démocratique, ces chevaliers du 4e pouvoir parfois en abusents.


C’est à cette juste raison que l’Union Nationale de la Presse Congolaise tient à tirer l’attention des professionnels de la presse pour que dans l’exercice de leur profession au quotidien ne puissent pas tomber dans les délits et flagrance mais plutôt rester dans la stricte observance des lois qui régissent la pratique de leur profession.

Elle avertit cependant toute personne bénéficiaire de la carte de presse qui agit en mercenaire politique pour prendre sa défense, au retrait de cette carte, chose qui lui fait perdre ce statut de journaliste.

L’UNPC condamne par ailleurs les dérives commises par certains journalistes et les met en garde.
L’exhortation reste cependant celle de la pratique avec conscience , responsabilité et connaissance des règles qui régissent la profession de journaliste tout en sachant que dans ce métier le professionnel se contente de sa munité et dans une écriture simple et impartiale de manière à servir un grand public.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *