RDC/SECOPE:Pour rassurer le personnel enseignant,Tony Mwaba a nommé Boniface Mbaka 2 ème personnalité

Par JMB

Ceux qui s’agitent aujourd’hui contre la nomination, par le ministre Tony Mwaba de l’EPST, de Boniface Mbaka Ngapembe au poste de Directeur du service chargé de la mécanisation et du suivi de la paie des enseignants –SECOPE-, sont sans aucun doute des personnes qui étaient habituées aux magouilles. Toutes les actions qu’ils mènent ne visent donc qu’à ternir l’image d’un cadre de l’Administration qui a toujours travaillé selon les directives de ses supérieurs et conformément aux lois et règlements en vigueur. Dans leur sale besogne, ces gens font semblant d’ignorer les règles qui régissent la carrière des agents et cadres de l’Administration publique.
Car, l’on sait que pendant sa carrière au sein de l’Administration publique, ce cadre a été victime de coups bas, d’accusations non justifiées, mais qu’il s’en est toujours tiré avec panache, c’est-à-dire sans que son dossier soit entaché de sanctions disciplinaires.
En effet, sans preuves aucunes, le Directeur Mbaka avait été accusé d’avoir détourné une importante somme d’argent qui devait servir à la paie des enseignants de l’ancienne province de l’Equateur. Heureusement, pour lui, le gouverneur de l’époque, José Makila Sumanda, avait reconnu avoir utilisé la somme de 85.245.546 FC par sa lettre du 09 juin 2008 adressé au Directeur du Trésor et de l’ordonnancement du ministère du Budget.
C’est grâce à ce document du gouverneur que le Directeur Mbaka fut acquitté par le Procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, Octave Tela Ziela, de toutes les accusations qui pesaient contre lui, lequel ordonna d’ailleurs le classement sans suite du dossier puisque les faits n’étaient pas établis.
C’est ainsi qu’il sera réintégré dans la Fonction publique le 30 mai 2019 par le ministre en charge de ce secteur, et ensuite affecté par le Secrétaire général de l’EPST dans ses bureaux le 16 août 2019.
Tout au long de sa carrière administrative, le Directeur Boniface Mbaka a toujours prouvé sa probité morale et intellectuelle, son sens élevé de responsabilité, et son patriotisme. Il s’acquitte de ses missions avec honnêteté, et fait de la bonne gestion des ressources humaines, matérielles et financières sont cheval de bataille.
Les observateurs sont donc d’avis que le ministre Tony Mwaba a bien fait de recourir au savoir-faire de ce cadre pour redynamiser le service chargé de la mécanisation et du suivi de la paie en vue de recréer la confiance au sein du personnel enseignant de notre pays, ce après les péripéties qui ont secoué ce service au cours des deniers mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *