RDC/Tanganyika : Les Maï Maï cèdent à la pression des forces de sécurité et des FARDC

Par PAUL ILUNGA Boniface

Les forces de sécurité au Tanganyika notamment les FARDC traquent sans rélâche les groupes Mai-mai qui sévissent dans les zones périphériques de Kalemie et du Territoire de Nyunzu.

C’est la déclaration du porte-parole des FARDC au Tanganyika, le capitaine KALUME FAZILI Carlos qui rappelle que dépuis le 01 Octobre dernier, le commandant de deuxième zone de défense, le lieutenant général MASUNZU Pacifique a lancé l’opération dénommée USALAMA 3, qui vise à instaurer la paix totale au Tanganyika.

Selon une source, grâce à cette opération, plusieurs villages longtemps sous occupation des assaillants, sont déjà récupérés. C’est le cas des villages Manyenze, Mungongo, Muselay, Mambembe, Mandala2, Maya et Kiwibi.
L’armée signale également la neutralisation de cinq miliciens du groupe de monsieur Maya commandant du groupe Mai-mai 5/5.

Il faut aussi signaler l’accueil de 20 familles en provenance de la rive droite de la rivière lwama, zone énnemie, qui ont été accueillies au village Malanda et bénéficient de la protection de la force régulière.

L’informateur militaire n’a pas manqué de rappeler qu’un soldat FARDC a été tué et deux autres blessés lors de la récente offensive. Mais il faut dire que les pertes infligées au camp ennemi sont lourdes. La traque continue jusqu’au dernier rétranchement signale le porte parole des FARDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *