RDC/Territoire de Bokungu/Réhabilitation du pont Luayi.La fondation Widal se signale par une nouvelle réalisation socioéconomique


Par Jean Marie Basa

Détruit depuis plus de vingt ans, le pont Luayi qui donne accès au parc de la Salonga, dans le territoire de Bokungu, province de la Tshuapa, a été réhabilité par la fondation Widal que dirige le sénateur Guy Loando. Tous les frais de construction ont été pris en charge par la structure mise sur pied par l’élu de la Tshuapa et son épouse. Par cette nouvelle réalisation, la Fondation Widal se dit convaincue de contribuer à la fluidité du trafic, aider les commerçants et les évacuations des produits agricoles, et enfin, mettre fin au risque de noyade des habitants dudit territoire au moment du passage à travers ce pont. Une fois de plus, le sénateur Guy Loando a fait savoir aux populations locales que sa priorité est de servir le peuple et contribuer au développement de la République démocratique du Congo.
A ce sujet précis, les objectifs assignés à la Fondation Widal découlent de sa volonté de participer à l’émergence de la dignité humaine et promouvoir l’excellence au sein de la population congolaise, de promouvoir un modèle de développement économique prônant la sécurité alimentaire; de garantir aux membres l’amélioration de l’accès aux soins de santé appropriés pour promouvoir le bien-être en général; d’offrir aux jeunes désœuvrés un encadrement et une formation professionnelle; de protéger et défendre les droits fondamentaux des enfants et des femmes en situation de la fragilité; d’assurer des subventions aux œuvres sociales, notamment celles en faveur de la formation afin de favoriser l’autonomie financière; de réduire la pauvreté; et de changer les mentalités de la jeunesse congolaise en transmettant des valeurs d’entrepreunariat.
Il sied de signaler que le territoire de Bokungu est une entité déconcentrée de la province de Tshuapa. Il s’étend au centre de la province à l’est du chef-lieu provincial Boende. Le territoire compte une commune rurale, Bokungu, de moins de 80 000 électeurs.
Ce territoire est divisé en quatre secteurs et une chefferie dont le Secteur de Lolaka: 6 groupements de 66 villages; le Secteur de Loombo: 6 groupements de 70 villages; le Secteur de Luando: 3 groupements de 51 villages; le groupement de Lofoma: 12 villages dont Bompongo, Nongo Mbelo, la ville de Bosoliongo, et la mission catholique Yemo; le groupement de Biambe: 14 villages; le groupement de Nkombe (le plus vaste); le Secteur de Luay: 6 groupements de 132 villages ainsi que la Chefferie de Nkole: 4 groupements de 42 villages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *