RDC/UNPC:Suspendu pour deux mois,John Lungila communique

Mes services viennent de m’informer de la décision de l’Union Nationale de la Presse du Congo, UNPC en sigle, me suspendant, à dater de ce jour, pour une durée de deux mois. Une mesure disciplinaire qui m’interdit de signer avec mon nom, les articles de Presse et autres reportages.

Je m’incline face à cette volonté fondée du Tribunal des Pairs, après 45 jours de procès.

Ce moment de suspension me permet, en tant qu’humain, de m’amender afin d’éviter à l’avenir d’énerver notre code d’éthique et déontologie.

Du haut de mes 20 ans de métier, je n’ai nullement l’intention de tout connaître et tout maitriser, ce procès m’a beaucoup appris et ses conclusions auront un impact positif dans ma carrière de Journaliste.

À ceux qui ont l’habitude de me lire et de suivre mes reportages, je vous invite à la patience, deux mois c’est beaucoup, je le sais bien. Mais hélas, ce n’est pas éternel. Mes avocats préparent déjà une requête, en recours pour solliciter la réduction des peines.

Je remercie tous les juges qui ont conduit ce procès et je salue leur impartialité et détermination à ramener les professionnels des médias, que nous sommes, à l’ordre.

J’encourage l’Union Nationale de la Presse du Congo à rester attachée à ses missions pour veiller et protéger cette profession noble en République Démocratique du Congo.

Je réaffirme mon appartenance à l’union, ma considération et ma solidarité aux confrères et consœurs.

Que Vive à jamais l’Union Nationale de la Presse du Congo.

John LUNGILA MATANGA
Journaliste Reporter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *