RDC:Persistance de l’insécurité à l’Est, les élus de l’Ituri ont claqué la porte de l’hémicycle,un geste bien accueilli par la base

Par Abdoul Lazo

Les députés nationaux de la province de l’Ituri ont claqué la porte de l’hémicycle depuis ce mercredi, 21 avril 2021. Ils exigent l’amélioration de climat sécuritaire dans leur province qui ne fait que se détériorer.

Cette action est consécutive d’une motion d’information du député Jackson AUSSE, élu de territoire d’Irumu dans lequel les massacres s’accentuent ces derniers jours. Pas plutard qu’avant hier mardi, 20 avril, de dizaine des civils ont été tués à Nyara-Shari, une localité située à 7km de la ville de Bunia, en territoire d’Irumu. Depuis tôt le matin de ce jeudi, 22 avril, des coups des armes lourdes sont entendus à Marabo, à 25km de la ville, où il y a affrontements sanglants entre les FARDC et les présumés miliciens de FPIC et alliés.

Ces députés de l’Ituri sont soutenus par ceux de l’ex province orientale, du Nord et Sud Kivu où les populations vivent presque le même scénario. Ils exigent leur retour à l’hémicycle par le retour ou l’amélioration de la situation sécuritaire dans leur province.Une action bien accueillie par la population de l’Ituri qui se sent aimer par ses élus.

Ceci arrive, alors que l’assemblée nationale s’empruntait à investir le gouvernement Sama Lukonde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *