La ministre d’Etat Néné Nkulu soutient Agnès Mwad dans la réalisation de programme d’action

DC/La ministre d’Etat Néné Nkulu  soutient Agnès Mwad dans la réalisation de programme d’action

Entre les deux dames qui sont engagées dans la réalisation de la vision du chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, les relations sont au beau fixe. En effet, au lendemain de sa prise de fonction à la tête du ministère de l’emploi, du travail et de la prévoyance sociale, la ministre d’Etat a félicité le numéro un du comité de gestion de l’établissement placé sous sa tutelle, pour l’excellent parcours au sommet de la Caisse nationale de sécurité sociale-CNSS. En effet, après les secrétariats généraux de son ministère et l’Office national de l’emploi, la ministre d’État, ministre de l’emploi, du travail et de la prévoyance sociale, Néné Nkulu, avait visité la Caisse nationale de sécurité sociale –CNSS-, où un accueil très chaleureux lui avait été réservé par la directrice générale, Agnès Mwad. A cette occasion, Agnès Mwad avait rassuré la ministre d’État de la disponibilité du comité de gestion de cheminer, ensemble avec elle, dans une convergence de vues, dans le souci de promouvoir la promotion de la sécurité sociale, laquelle se traduit notamment par l’impérieuse nécessité d’assurer la réforme du régime général. « La visite de travail que vous effectuez ce jour dans nos installations témoigne de votre souci de bien cerner les contours du régime général de sécurité sociale dont la charge de la gestion est confiée à la CNSS », avait-elle déclaré.

La directrice générale avait expliqué à son hôte que la CNSS est dotée d’un conseil d’administration tripartite, d’une direction générale et d’un collège des commissaires aux comptes. La direction générale comprend 13 directions et la ville de Kinshasa a 8 directions urbaines.L’établissement compte 18 directions provinciales, 13 bureaux de districts, 14 antennes ainsi que 9 centres de perception à Kinshasa et à Lubumbashi. De l’avis d’Agnès Mwad, en septembre 2019, les effectifs de l’entreprise étaient de 21 600 employeurs, plus de 307 000 travailleurs assujettis en activité. Pour la même période, l’effectif de pensionnés et rentiers s’est élevé à 68 823 en plus de 220 000 bénéficiaires des allocations familiales. Pour ce qui est des investissements de l’entreprise, la CNSS constitue des réserves et prend des participations dans certaines sociétés.

Tel est le cas de sa participation dans le capital de la compagnie Congo Airways, la rénovation de l’Hôtel Congo Palace de Kisangani… L’entreprise a en son sein une direction chargée de l’action sanitaire et sociale. Ses ressources proviennent des cotisations sociales versées par les employeurs et les locataires qui occupent les immeubles de la CNSS. En outre, l’entreprise investit dans l’immobilier les ressources qu’elle dispose grâce à une gestion rationnelle. Selon Madame Agnès Mwad, le paiement des prestations sociales se fait régulièrement, au point que la caisse ne connait pas de retard. A en croire la DG, son entreprise dispose d’un important patrimoine immobilier disséminé à travers la République. Entre autres, elle possède 84 immeubles, 60 villas et 12 terrains.

Gérer les personnes de troisième âge n’est pas chose facile

Pour sa part, la ministre d’Etat Néné Nkulu, avait exhorté les agents et cadres de la CNSS à faire un travail de qualité, ce en reconnaissant qu’encadrer les personnes du troisième âge n’est pas facile. Pour le beau travail accompli, la ministre d’État a rendu hommage à Agnès Mwad, pour avoir fait honneur à la femme congolaise. FIP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *