RDC/Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.Le Programme national d’hygiène aux frontières lance la carte numérisée de vaccination

Tiré de LA RESISTANCE

Considérant l’énorme étendue des frontières du territoire national et le flux migratoire élevé des personnes et des biens qui y transitent; tenant compte de la nécessité de renforcer la Police sanitaire aux postes frontaliers afin de prévenir la transmission et la propagation des maladies à potentiel épidémique et de garantir ainsi la santé, la sécurité et le bien-être de la population; il avait été créé au sein du Ministre de la santé, un programme spécialisé de contrôle sanitaire aux frontières dénommé « Programme National d’Hygiène aux Frontières»-PNHF. Ce programme avait pris la place de l’ancienne Direction de la Quarantaine internationale.

Le Programme d’Hygiène aux Frontières est un service spécialisé du Ministère de la santé doté d’une autonomie de gestion administrative et financière, bénéficiant de l’appui technique des directions ayant l’hygiène et l’épidémiologie dans leurs attributions.

Sa mission consiste d’assurer les activités d’alerte et de contrôle aux frontières de la République démocratique du Congo. Tandis que ses attributions consistent à assurer, aux différents postes frontaliers, entrepôts publics et privés concédés, le contrôle sanitaire, notamment le contrôle des documents sanitaires; le contrôle sur le transfert des cadavres humains; la vaccination; la notification et l’isolement des cas suspects et leur prise en charge; la déclaration de la santé et la surveillance des maladies transmissibles à potentiel épidémique; l’application des mesures d’assainissement, de désinfection et de dératisation;

le contrôle de la salubrité des produits alimentaires et de l’eau potable; et le contrôle sanitaire des aéronefs, navires et caboteurs.

Une nouvelle carte de vaccination

Et en cette période de la pandémie du coronavirus, les responsables de ce service ont décidé de rassurer les populations et ceux qui transitent par le territoire congolais, en instaurant une nouvelle carte de vaccination. Numérisée, cette carte vient mettre un terme aux fausses cartes de vaccination qui étaient délivrées par des agents véreux, sans aucune précaution sanitaire pour leurs détenteurs. Cependant, étant donné l’immensité du territoire congolais, le Programme national d’hygiène aux frontières travaille actuellement avec un effectif de plus ou moins 2.600 agents. Malheureusement, le déploiement de ces agents exige beaucoup de moyens dont le service ne dispose pas, d’autant qu’à ce jour, le budget qui lui est alloué de l’ordre de 22.000 USD, ne suffit pas du tout. C’est dire que le gouvernement devra se pencher sur le financement approprié du PNHF si l’on tient à ce qu’il fasse correctement son travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *