RDC/A l’Institut supérieur médical de Kinshasa.Des innovations remarquables à l’actif du Directeur général François Mpona

Tiré de  LA RESISTANCE   

Le Directeur général de l’Institut supérieur des techniques médicales de Kinshasa -ISTM/KIN-, le professeur François Mpona Minga, n’avait cessé de plaider  pour la construction d’un campus au sein de cet établissement médical avec de nouveaux bâtiments abritant  les auditoires, les laboratoires et d’autres infrastructures modernes, lors de la collation des grades académiques aux finalistes  de la première session de l’année académique 2019-2020. Ce plaidoyer a effectivement porté des fruits, dans la mesure où à ce jour, cet institut supérieur présente un nouveau visage.

Le professeur François Mpona Minga a sollicité et obtenu un équipement pour les laboratoires et l’assainissement du  campus à construire. Il a, en effet, construit des laboratoires modernes et de nouveaux locaux.  L’ISTM/KIN qui est engagé  à intégrer le système de Licence-Master-Doctorat (LMD), organise les filières de sage femme,  des sciences infirmières, de gestion des institutions de santé, d’hygiène  et assainissement, d’imagerie médicale, de kinésithérapie, de nutrition et diététique, des techniques de laboratoire et des techniques pharmaceutiques, etc.

Cette institution d’enseignement supérieur  organise également les études de troisième cycle avec l’appui notamment de quelques universités étrangères pour pourvoir les ISTM du pays  d’enseignants qualifiés dans les différents domaines des sciences et techniques médicales. Bien plus, le Directeur général fait régner la paix sociale, en assurant un meilleur encadrement du corps enseignant et du personnel administratif.

Assurer de bonnes conditions d’études

Par ailleurs, se conformant à la ligne de conduite tracée par le Directeur général, le secrétaire général académique, le professeur Eugénie Kabali fait de son mieux en vue de permettre aux jeunes ayant choisi l’ISTM-KIN comme institution de formation, d’étudier dans de bonnes conditions.  A cet effet, elle avait mis un accent particulier sur la régularité aux cours, pour permettre à l’étudiant de retenir certaines notions pendant la dispensation du cours; la bonne prise de notes de cours afin d’aider l’étudiant à mieux réviser à domicile ; la participation active aux travaux annuels « interrogations et travaux pratiques », des travaux qui constituent une base de données pour la réussite à la fin de l’année ; le respect du règlement intérieur de l’établissement, un document constituant un guide pour l’étudiant ; la gestion du temps pour l’étudiant ; la consultation régulière des ouvrages à la bibliothèque en vue d’enrichir ses connaissances ; l’importance de l’apprentissage de l’outil informatique, étant donné qu’actuellement, l’informatique et de plus en plus utilisé.

L’ISTM-KIN bénéficie depuis des mois du concours des professeurs de l’Université Ile de France qui viennent enseigner au troisième cycle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *