RDC : Plus de 60 sportifs attendus au Tournoi national de basketball sur fauteuil roulant à Goma

Par David MAHAMBA

La 3ème édition du championnat national de basketball sur fauteuil roulant aura lieu du 28 novembre au 3 décembre 2021 au stade paralympique de Goma, en province du Nord-Kivu. C’est ce qu’a annoncé l’équipe organisatrice de ce championnat, dans une conférence de presse tenue ce vendredi 26 Novembre à Goma.

Sous le thème « Ensemble pour l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap à travers le sport », cette compétition est organisée par le Comité National Paralympique Congolais (CNP COD) avec le soutien du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), dans le cadre de la célébration de la journée du 3 décembre dédiée aux personnes en situation de handicap.

Prof. Betty MYANGINDULA, présidente du comité national paralympique du Congo a indiqué que grâce au sport, on peut faciliter l’inclusion sociale des personnes en situation de Handicap. Tout en félicitant le CICR pour son accompagnement, la cheffe de département de médecine physique et réadaptation à l’UNIKIN demande aux gouvernements provinciaux de soutenir ces genres d’activités dans des prochaines éditions.

« L’idée première quand on a introduit ce sport, c’est d’abord faire la promotion de la personne en situation de handicap par rapport à sa santé. La seconde idée c’est pour l’inclusion sociale. On leur donne une occasion de rencontre où il peuvent s’exprimer, ils peuvent montrer de quoi ils sont capables. C’est vraiment une occasion de féliciter le CICR. Toutes ces leagues que vous voyez, on les a eu grâce au soutien du CICR » a dit Prof. Betty MYANGINDULA.

Ce tournoi réunira 64 sportives et sportifs de huit équipes en provenance de quatre ligues paralympiques provinciales : Kinshasa, Nord-Kivu, Sud-Kivu et Tshopo, laquelle verra pour la première fois la participation de son équipe féminine.

Pour sa part Rosette LUHINA, une athlète affirme que grâce au sport, elle a eu plusieurs opportunités malgré son état de handicap. Elle appelle d’autres personnes handicapées d’emboîter les pas.

« Quelque soit l’handicape, nous sommes capables de faire beaucoup de travaux. Nous sommes handicapés physiques mais pas mentaux. Je pratique le sport pour garantir ma santé. Autre chose vient après. Grâce au sport je suis arrivée au Japon où j’ai remporté la compétition. J’ai été la onzième au niveau mondial et j’ai occupé la quatrième position au niveau Africain » a dit Rosette LUHINA, handicapée physique depuis l’âge de 12 ans.

Depuis 1997 le CICR a mis en place en RDC un programme de réadaptation physique pour apporter une assistance aux personnes en situation de handicap, en partenariat avec différents centres de réadaptation physique : l’Hôpital Général ex-Mama Yemo à Kinshasa, le centre Shirika la Umoja à Goma, le centre Heri Kwetu à Bukavu, le centre Béthanie à Uvira et le centre hospitalier de Rwankole à Bunia. Une collaboration étroite existe également avec d‘autres partenaires, tel que le Comité paralympique, certaines associations travaillant dans le domaine du handicap et le Programme National de Réhabilitation à Base Communautaire (PNRBC). De janvier à septembre 2021, le CICR a pris en charge les soins de réadaptation physique de 1 951 personnes à travers le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *