RDC-Province :Implémentation du projet FEED THE FUTURE en Ituri

Par Abdoul Lazo

USD 18 098 386, c’est le budget global du projet FEED THE FUTURE pour 5 ans dans 4 provinces de la RDC dont l’Ituri constitue une priorité. Ce projet entre dans le cadre de l’exécution du programme du gouvernement provincial dans le secteur d’AGRIPEL qui consiste à la diversification économique et l’accélération de la croissance par l’agriculture, pêche et élevage.

Dans son point de presse tenu ce mercredi,07 avril,  le ministre provincial de l’agriculture, pêche et élevage de l’Ituri, Guershom Pilo Dramani précise que la première vague de l’exécution de ce projet prendra la période allant du 01 avril au 31 septembre 2021 pour des activités et axes bien déterminés.

« Du 01 avril au 31 septembre 2021, nous procéderons:

•Dans le secteur de l’élevage: à la gestion et renouvellement des pâturages collectifs (la promotion des cultures des plantes fourragères);

•Dans le secteur de la pêche: nous allons procéder à la création des activités alternatives à la pêche sur le lac Albert. Et, dans le secteur de l’agriculture: il y aura la multiplication des semences de bonne qualité pour les cultures  agricoles dont le maïs, le riz, le manioc, le haricot, le cacao et le café. Nous allons aussi appuyer le microcrédit agricole et les initiatives locales (associations villageoises d’épargne et de crédit); la promotion des jardins scolaires; la création de parc à bois pour des boutures de manioc et autres; la transformation et la commercialisation des produits agricoles.

De manière transversale, le projet consiste à l’encadrement des jeunes désœuvrés et des femmes dans les activités sectorielles tout en visant la cohésion sociale et la cohabitation pacifique », a déclaré Guershom Pilo Dramani, ministre provincial d’AGRIPEL de l’Ituri, à flashinfoplus.com

4 territoires sur 5 de l’Ituri seront bénéficiaires de ce projet. Il s’agit de Djugu, Irumu, Mambasa et Mahagi, et une série de 52 villages considérés comme les bassins de la production agricole pour une meilleure relance économique.

Ce projet est le fruit de lobbying du gouvernement provincial en faveur de retour de la paix en Ituri, dans le but de rendre l’agriculture un moteur de la cohésion sociale, de la paix et de la cohabitation pacifique. Il est également à noter que ceci est consécutif aux échanges et discussions en 2019 entre le ministre sectoriel qui avait reçu en audience l’agence des Etats Unis pour le développement qui était représenté par monsieur Jonathan GREENHAM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *