RDC/ ONIP : Journée internationale de l’identité, l’ONIP sensibilise sur l’identification de la population

Par Obed BISIDI

La date du 16 septembre est reconnue à travers le monde celle de la journée internationale de l’identité. En République démocratique du Congo, cette journée est célébrée par l’Office National de l’Identification de la Population, ONIP en sigle, par une activité organisée dans l’immeuble du gouvernement à Kinshasa Gombe.

Tenue par le directeur général de l’ONIP avec la participation du vice premier ministre et ministre de l’intérieur Daniel ASELO ainsi que de 5 autres intervenants, la matinée d’échange sur l’identité a porté sur l’identification de la population congolaise par l’ONIP.
Avec pour thème de l’année « identification de la population garantie d’une identité légale pour tous », la matinée d’échange a connu différentes interventions sur divers axes relatifs à l’identité de la population congolaise qui est une tâche assignée à l’Office National de l’Identification de la population.

Après les discours de l’ouverture du directeur général de l’ONIP et du VPM en charge de l’intérieur, les intervenants ont défilé pour intervenir chacun sur un axe précis dans la problématique de l’identification de la population.

Le premier intervenant, Richard Ilunga, DG de l’ONIP, est intervenu sur le système de base des données de l’Office par où il a expliqué la manière selon laquelle les informations de l’Office sont stockés. S’en est suivi l’intervention du délégué du haut commissariat pour les réfugiés, HCR en sigle, Deo BITAKUYA qui a intervenu sur la nationalité congolaise et la lutte contre l’apatridie dans le souci d’amener l’auditoire à la connaissance de la vraie appartenance à la nationalité congolaise.

Concernant l’identification de la population par l’ONIP à travers l’octroi d’une carte d’identité pour citoyen biométrique, l’intervenant invité venu du ministère du numérique, monsieur Alain KIKAPI a fait savoir l’importance et les avantages d’une carte biométrique. la biométrie est motivé suite à l’absence du registre national de la population.

L’auditoire étant en majeure partie composée des étudiants, le professeur KAMBA KALUBA Jean a fait une exhortation à la jeunesse estudiantine sur l’importance de l’identification d’un citoyen pour assurer son appartenance à une entité territoriale, la nôtre étant la République démocratique du Congo.
Pour le dernier intervenant, le professeur Bob KABAMBA, la problématique de l’identification date de plus de trois décennies en République démocratique du Congo. L’accompagnement de l’ONIP pour permettre l’identification de la population serait la meilleure chose car dans la lutte contre l’apatridie le but poursuivi est que chaque population puisse bénéficier de sa carte d’identité.

Étant une volonté du chef de l’État Félix Antoine TSHISEKEDI dévoilé dès sa prise de bâton de commandement le 24 janvier 2019, l’identification de la population congolaise par l’octroi d’une carte biométrique à chaque citoyen est le travail que l’ONIP s’est lancé à faire et profite de cette journée où l’on célèbre l’identité pour vulgariser son message.
Dans son intervention, en réponse à des questions posées vers la fin de la matinée, le directeur général de l’ONIP assure que les jours à venir procédera à la sensibilisation massive de toutes les couches de la population pour les informer sur l’identification de chaque citoyen en vue de doter les citoyens congolais de la carte d’identité qui a toujours été remplacé à titre provisoire par la carte d’électeur alors réservée qu’aux citoyens majeurs pour les élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *