RDC/Dénis Kambayi,un pacificateur de taille pour la République

Par Théodore Lumu

Né dans le Sankuru au Kasaï Oriental, l’homme est originaire du Kasaï Central dans le Dibaya. Actuel senateur siégeant dans la chambre haute de notre pays, cet ancien gouverneur du Kasaï Central et ministre national des sports a expliqué à votre rédaction dans un entretien exclusif que tout son coeur est destiné au développement de l’Espace Kasaï. ..
Étant élu sur la liste du Pprd cela ne peut en aucune fois l’interdire de soutenir le chef de l’État, fils du terroire, a martelé Denis kambayi Cimbumbu président International de la synergie des notables et associations du Grand Kasaï et président du regroupement des sénateurs de l’Espace Grand Kasaï.
Pour matérialiser son rêve de pacifier les communautés et les frères entre eux.Denis Kambayi,membre de l’Union Sacrée de la Nation pense que la cohabitation pacifique et le dialogue entre les frères est la seule clef qui peut en toute franchise mettre fin au tribalisme et aux campagnes de diabolisation entre frères. L’homme que les kasaiens ont surnommè papa kaysonge, se bat nuit et jour pour la paix dans l’Espace Kasaï socle du développement de ce dernier.
Dénis Kambayi soutient avec force les actions qui portent . déjà les fruits à travers des lobbyings comme le cas du pont sur la rivière Kasaï qui connait déjà la phase finale des travaux.
Si la route Kalamba Mbuji est praticable, si le courant de chute Katende est en place et si certaines routes de desserte agricole sont aménagées, l’espace Kasaï n’aura rien à envier alleurs a laissé entendre ce grand militant de la paix sociale.
Dénis Kambayi précise qu’il n’est pas hypocrite dans tout ce qu’il est entrain de faire en soutenant le président de la République.Car mentionne t-il, même Jésus Christ avait un chez lui, bref Felix Tshisekedi est kasaïen de père et de mère, il a besoin du soutien inconditionnel de ses frères pour bien réussir son mandat.
Denis Kambayi Cimbumbu a conclu en mettant en garde tout celui qui est animé de petit esprit sans vision lointaine sur l’avenir radieux du pays en général et celle de l’espace Kasaï en particulier.
L’heure n’est plus au discours,il est temps que l’espace Kasaï comprenne que les divisions et les querelles inutiles ne construiront jamais notre espace mais plutôt le dialogue entre communautés et l’effort de se comprendre mutuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *