RDC/Ensemble de Katumbi: L’éclatement, c’est pour bientôt !

Par Bitiva Éric

Il y a quelques jours, notre rédaction a, dans l’analyse de la proposition de loi sur la nationalité initiée par Noel Tshiani, affirmé que l’on devait s’attendre à des bouleversements dans le microcosme politique congolais. Surgie au moment où l’on s’y attendait le moins, cette proposition de loi se présente aujourd’hui comme une épée de Damoclès suspendue sur la tête de ceux qui pensaient continuer à jouer le double jeu au détriment de la population. C’est dire qu’avant son examen par la Plénière de la chambre basse du Parlement, beaucoup d’eau coulera sous les ponts de nos rivières et ruisseaux.
Concernant son adoption éventuelle, les observateurs savent que l’ancien gouverneur du Katanga a apporté son appui au chef de l’Etat Félix Tshisekedi pour constituer la majorité à l’Assemblée nationale ainsi que l’Union sacrée de la nation. Nous sommes à l’heure de la rupture du partenariat entre le FCC de Joseph Kabila et le CACH de Félix Tshisekedi.
Cependant, sous les tropiques, les alliances se forment et se déforment au gré du temps. Si hier, les députés du parti politique Ensemble pour la République ont claqué la porte du FCC pour rejoindre le camp de l’actuel président de la République, il n’est pas exclu que demain, les mêmes députés nationaux, mus par un élan de patriotisme, désobéissent à leur autorité morale et gardent leur position pour faire passer une loi qui vise avant tout la préservation de l’identité congolaise.


Car, nul n’ignore aujourd’hui les méfaits causés à la RDC et à sa population par la gouvernance chaotique des personnes qui n’avaient aucune fibre nationaliste, et qui visaient plus leurs intérêts et ceux de leurs partisans qui se tapissent dans les milieux politico-économiques d’autres cieux.
En clair, les observateurs sont d’avis qu’après son examen par la Commission administrative, politique et juridique, et son envoi à la Plénière, le projet de loi Tshiani a toutes les chances d’être adopté par les députés, quel que soit leur camp politique. C’est l’amour de la patrie, l’intérêt du peuple congolais qui les réuniront sous le drapeau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *