RDC-Ituri : La société civile décrète 3 journées villes mortes de deuil

Par Abdoul Lazo

La société civile, forces vives de l’Ituri vient de décréter, à partir de ce mardi, 20 avril trois journées villes mortes, pour pleurer les victimes des atrocités commises par les groupes rebelles en Ituri. Dans une déclaration faite à la presse ce lundi, 19 avril à la presse, cette structure citoyenne affirme qu’aucune de ses récommandations n’a été prise en compte par les autorités du pays.

Ce mardi, les activités sont paralysées : boutiques, marchés, services, écoles, commerce…sont restés fermés, avec des conséquences graves au vécu quotidien de la population dont la plupart vit au taux du jour. Malgré l’interdiction du maire de la ville de Bunia, Ferdinand Fimbo Lebilye, ces journées villes mortes décrétées par la société civile semblent être suivie par la majorité des ituriens.

Ces actions qui constituent une énième alerte aux autorités du pays pour que des dispositions pratiques urgents soient prises envie de couper l’hemoragie de bain de sang qui coule en Ituri.

Commencées ce mardi, 20 avril, elles vont se poursuivre jusqu’au jeudi, 22 avril prochain et auront des impacts négatifs sur le panier de la ménagère.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *