RDC/Kasai Central:le mouvement rien sans les femmes s’inquiète de la perte d’un acquis majeur avec la déchéance de Jeanine Mabunda à la tête de l’assemblée nationale

Patrick Kalamba

Dans une déclaration faite ce mardi 22 décembre 2020 le mouvement rien sans les femmes kasai central salue les grandes résolutions prises par le président de la République Démocratique du Congo lors de son adresse à la nation le 6 décembre 2020 au terme des consultations nationales.

Au cours de cette déclaration, la structure rien sans les femmes demeure préoccupée suite à la déchéance de l’honorable Jeanine Mabunda à la tête de l’assemblée nationale. C’est dans ce cadre qu’un prix de la femme la plus influente de la RDC lui a été décerné, »nous sommes inquiètes de la perte de cet acquis majeur que nous aurions voulu sauvegarder pour l’avancement de l’agenda genre, nous restons éveillées de voir les institutions du pays se couvrir d’un visage démocratique qui respecte la parité homme-femme consacré à l’article 14 de la constitution », a déclaré Nathalie Kambala Luse,point focal de cette structure à Kananga.

Elle a par ailleurs demandé au président de la République de matérialiser son engagement exprimé à faire jouer aux femmes/filles un rôle intense dans la nouvelle gouvernance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *