RDC/ l’ACAJ exhorte le gouvernement congolais à avoir un oeil regardant sur l’affaire d’exploitation minière par les étrangers

Par Obed BISIDI

C’est dans un communiqué de presse rendu public que l’Association Congolaise pour l’accès à la Justice, ACAJ, exhorte le gouvernement congolais à se préoccuper de la situation de l’exploitation minière à travers la république par les étrangers dans toute anarchie.

Motivée par la déclaration faite par le journaliste de la Radio France Internationale, RFI, Alain FOKA en visite à l’est du pays avec les autorités de ce coin de la république exhortant la jeunesse congolaise à se préoccuper des minerais que regorge la république qui sont exploités par des étrangers et plus particulièrement les chinois, n’entraînant pas ainsi les bénéfices à la république, l’ACAJ profite de cette occasion pour appeler le gouvernement congolais par le biais d’un communiqué de presse à s’enquérir de cette situation afin de réguler ce secteur qui peut jouer un rôle important dans l’économie nationale.

Dans ce communiqué de presse, l’ACAJ Propose au gouvernement de suspendre les autorités citées dans ces affaires d’exploitation abusive des minerais, la fermeture des carrières incriminées, l’expulsion du pays des citoyens chinois liés à cette exploitation illégale et l’ouverture des poursuites judiciaires de toutes les personnes mêlées dans cette affaire et leur condamnation si elles sont coupables.

Il convient de préciser que cette déclaration de l’ACAJ motivée par l’intervention du journaliste Alain FOKA révèle des faits vrais que le Congo vit où l’exploitation de ses minerais est faite par des étrangers sans que le pays n’aie un contrôle total du processus et l’exploitation des travailleurs congolais voués à l’extraction artisanale de ces minerais qui ne sont pas rémunérés de la façon convenable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *