RDC/Nord-Kivu : Plus de 6000 personnes vaccinées au premier lot du vaccin Astrazeneca

Par David MAHAMBA

L’équipe du programme élargi de vaccination au Nord-Kivu a fait le point ce 24 juin 2021 à Goma sur l’évolution de la campagne de vaccination contre Covid-19. Débutée au mois d’avril dernier, cette campagne qui se poursuit sur l’ensemble de la province du Nord-Kivu a déjà enregistré plus de 6000 personnes vaccinées. Le Dr Hans Bateyi, coordonnateur du programme élargi de vaccination affirme avoir déjà reçu un deuxième lot du vaccin Astrazeneca après l’expiration du premier lot ce 24 juin.

« Nous avons le premier lot de vaccin qui devrait expirer ce 24 juin à minuit, mais nous l’avons retiré bien avant. Nous avons reçu un deuxième lot, c’est ce que nous sommes entrain d’utiliser. Donc le vaccin qui a expiré est déjà mis à côté. Au jour d’aujourd’hui nous sommes autour de plus de 6000 vaccinés » dit le Dr. Hans Bateyi.

Cependant ce professionnel de santé reconnaît que le chemin à parcourir reste long au regard du réduit des personnes qui se sont déjà fait vacciner, à plus de deux mois après le lancement de la campagne de vaccination dans son entité. Il appelle la population à s’approprier de cette mesure préventive.

« Le changement de comportement c’est un processus. C’est un nouveau vaccin, et quand ça arrive on doit effectivement sensibiliser suffisamment la population. Et là on a connu un peu de souci puisque sur l’ensemble de la province dans nos 34 zones de santé, nous n’avons commencé que dans quelques zones, autour de 16 zones de santé. Sur l’ensemble de 75 sites pour le Nord-Kivu il n’y a que 33 qui fonctionne. Donc dans les jours à venir nos allons étendre sur d’autres sites. Le bénéfice de la vaccination étant très important, on doit privilégier cette vaccination. Par rapport à nos données de la surveillance épidémiologique effectivement dans la ville de Goma il y’a l’augmentation des cas. Ça se justifie puisqu’avec l’éruption volcanique, tout le monde a oublié les mesures barrières et on a ouvert aussi nos frontières. Nous recommandons à la population de respecter les mesures barrières ; Ceux qui veulent se faire vacciner, de passer se faire se faire vacciner pour être immunisés et protégés contre cette maladie » ajoute le responsable du programme élargi de vaccination au Nord-Kivu.

Signalons que la République Démocratique du Congo est à la phase de la troisième vague de Covid-19. Pour lutter contre cette énième vague, le président Félix Tshisekedi a avancé un certain nombre des mesures applicables sur l’ensemble du territoire national. La vaccination contre cette maladie ravageuse, figure parmi ces mesures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *