RDC/CENI:l’Eglise Catholique piégée ?

Par Théodore Lumu

Après l’adoption de la loi organique sur la CENI, en attendant sa promulgation par le Chef de l’État, l’effervescence est perceptible dans les états-majors des composantes qui doivent designer leurs délégués à la CENI.

C’est dans ce cadre que les confessions religieuses commencent à recevoir les candidatures et les congolais qui remplissent les critères s’empressent à exprimer leurs ambitions. L’église catholique, l’une des confessions religieuses est la plus convoitée par les candidats au regard de la place de choix qu’elle occupe au sein de leur plateforme.Et l’opinion est très attentive au choix de candidats que cette Eglise présentera à l’assemblée nationale pour enterinement. Cependant des voix s’élèvent de plus en plus pour se demander si l’Eglise Catholique n’est pas piégée par certaines candidatures à connotation politique et qui seraient de nationalité douteuse ( franco-belgo- americaine), sans aucune expérience dans le domaine.
Ainsi,deux candidats seraient dans la course au poste du président de la CENI. L’un serait proche et aux couleurs de LAMUKA de Moïse KATUMBI. L’autre n’ayant aucune expérience en matière électorale et se voit déjà successeur de NAANGA et serait entrain de dire à qui veut l’entendre que sa force résiderait dans le financement de l’Eglise catholique.
Sachant et convaincue de la rigueur de l’Eglise catholique, l’opinion espère qu’elle ne va pas se laisser piéger par les candidatures de Flavien MISSONI et celle de Bernard BALIBUNO KATETA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *