RDC/Journée de plaidoyer pour les réformes à la CENI, l’ONIP en intervention sur la pertinence du fichier général d’identification de la population

Par Pauline Bukasa Kabongo

Richard ILUNGA, le directeur général de l’Office National d’Identification de la Population a pris part à la journée de plaidoyer pour les formes électorales à la centrale électorale ce samedi l’avant-midi à l’hôtel Béatrice . Sa participation rentre dans le cadre de signifier la pertinence du fichier général de l’identification de la population qui doit accompagner la CENI dans son processus de l’organisation des échéances électorales pour l’année 2023.

Prenant part à ce plaidoyer tenu à l’hôtel Béatrice à Kinshasa, le DG de l’Office National de l’Identification de la Population (ONIP) a démontré l’importance de ce fichier dans le processus d’organisation des élections que doit assurer la centrale électorale. Richard ILUNGA a également expliqué les missions de l’ONIP aux organisations de la société civile qui ont pris part à ce forum et a souligné que sans le fichier général d’identification de la population il serait difficile de tenir des élections fiables et crédibles.
Cependant le patron de l’Office National d’Identification de la Population a souligné que la tenue des élections pour l’année 2023 n’est nullement conditionnée par ce fichier mais son établissement éviterait un déroulement des élections avec un fichier électoral corrompu.

Cet atelier qui est organisé par les organisations de la société civile et appuyé par le centre Carter fait suite des conclusions tirées au centre THERESIANUM portant sur les réformes électorales que ces deux groupes ont eu à organiser.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *