RDC/Kasaï Central :le PNUD dote la Police Nationale Congolaise du département technique et scientifique des kits de bureau

Par Perlash MITEO.

Le programme des Nations Unies pour le Développement « PNUD » a remis ce vendredi 09 juillet 2021 à la Police Nationale Congolaise du département technique et scientifique du commissariat provincial du Kasaï Central les mobiliers du bureau, des équipements informatiques, les consommables et tant d’autres.

Ce don des Nations Unies à la Police consiste
à renforcer la capacité des services organisés au sein du département technique et scientifique dans le commissariat provincial du Kasaï Central à Kananga

Se confiant à la rédaction de flashinfoplus.com, le chef intérimaire du bureau PNUD , Alain KATETA declare: »ces biens sont évalués à 2500 dollars américains pour permettre à cette branche de sécurité à mieux assumer ses fonctions pour une mise à jour régulière des activités ».

Notons que c’ést le bureau PNUD/Kananga qui a servi à la cérémonie de ce jour de remise officielle des mobiliers du bureau, des équipements informatiques et autres consommables offerts par le Projet PAJURR.

Ayant reçu les matériels, le Commissaire principal provincial de la Police Nationale Congolaise du Kasaï Central, WASONGOLUA NGANA a, dans la foulée, présenté son sentiment de joie et de gratitude au PNUD et à tous les bailleurs des fonds du Projet PAJURR et a promis d’en faire bon usage.

« C’est pour moi un réel plaisir de participer à cette cérémonie de remise des matériels et fournitures de bureau.Avant toute chose j’ai présenté ma gratitude à tous les intervenants du Projet PAJURR, je vous promets de bien les utiliser comme un bon père de famille », a ajouté WASONGOLUA NGALA

Rappelons que les agences d’exécution du projet PAJURR sont le PNUD, le BCNUDH et le SFCG qui ont pour mission générale : le renforcement de la cohésion sociale entre les communautés affectées par le conflit au Kasaï Central permettant une coexistence pacifique, dans la ville de Kananga et les territoires de Dibaya, Kazumba et Luiza.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *