RDC/Lualaba:Fifi Masuka ayant démontré ses compétences, la page Muyej est définitivement tournée !

Par JMB

La forte mobilisation des populations de la province de Lualaba, lors du bref séjour du chef de l’Etat à Kolwezi, les actions à impact visible que le gouverneur intérimaire Fifi Masuka a menées en si peu de temps pour construire cette entité politico-administrative, la gestion orthodoxe, attestée par l’IGF, des ressources humaines, matérielles et financières dont dispose l’exécutif provincial, font que l’ancien gouverneur, Richard Muyej, n’a plus de place dans cette province. Il est relégué dans les oubliettes de l’histoire.
Pourtant, en écartant cette brave dame de la gestion de la province, Muyej, un ancien vice-Premier ministre chargé de l’Intérieur, ne savait pas qu’il creusait sa tombe. Il oubliait, sans doute, à la manière des caciques de l’ancien régime, que le conflit de compétence et de non-respect des attributions créé de toutes pièces, devait lui être fatal. La preuve est là. Indéniable.
Le soutien larvé du chef de l’Etat
grâce aux actions d’éclat qu’il a entreprises, et surtout, l’accueil triomphal réservé au chef de l’Etat Félix Tshisekedi, le gouverneur Fifi Masuka a gagné son pari. Les propos tenus à Kolwezi par le président de la République montrent, sans conteste, que l’autorité provinciale a gagné l’estime et le soutien du chef de l’Etat.
Car, sur place, Félix Tshisekedi s’est informé sur la situation de la population de cette partie du pays. Ensuite, le président a eu des séances de travail avec les partenaires et différents investisseurs étrangers qui œuvrent dans le secteur minier au Lualaba. «Nous sommes venus rencontrer nos partenaires et investisseurs qui font les affaires ici à Kolwezi. Une seule question à leur poser: est-ce que la population bénéficie aussi de ce qu’eux gagnent ». Non, a répondu la population au chef de l’État.
Et Félix Tshisekedi de marteler: «Désormais, que ce soit au Lualaba, le grand Katanga et le Congo tout entier, la République Démocratique du Congo sera la capitale mondiale de minerais stratégiques dans les jours qui viennent. Pour ce faire, il n’est pas normal que la population ne profite pas de ces richesses alors que les investisseurs ne cessent de s’enrichir. Il faut que les jeunes jouissent de ces richesses et cela viendra de ce partenariat. Je suis fatigué de voir que les étrangers s’enrichissent ici alors que notre population ne cesse de s’appauvrir. Il faut un partenariat gagnant-gagnant; tout le monde doit gagner dans les affaires », a indiqué le chef de l’Etat sur un ton sévère et ferme.
Par ailleurs, Félix Tshisekedi a félicité la population pour sa discipline, surtout les jeunes. «J’avais entendu parler de la division au sein la jeunesse. A ce sujet, j’encourage les jeunes à l’unité; aucune tribu seule ne peut construire ce pays, ne suivez pas le discours haineux, dénoncez ceux qui vous emmènent ce genre de discours», a dit Félix Tshisekedi aux jeunes du Lualaba.
Tout cela est à mettre à l’actif de Fifi Masuka désormais impliquée dans la philosophie de l’Union sacrée de la nation mise en place par Félix Tshisekedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *