RDC/Mweka:Situation de Bakuankenga,le clan Boshab se déchaîne et précise

Par Théodore Lumu

Depuis quelques semaines, le village qui porte le nom de la gare Bakuankenga situé entre le territoire de Demba dans le Kasaï Central et le territoire Mweka dans le Kasaï est l’objet des plusieurs atrocités qui ne disent pas leur nom.
Étant incriminé dans un point de presse animé à Kinshasa par un élu de Demba comme étant l’agent causal de ces troubles,le clan Boshab Evariste précise.
Selon Mr Woto Ehamba TSHIMBADI , notable et frère au Sénateur Evariste Boshab, cette histoire de Bakuankenga est née de suite d’une distribution des vivres par le PAM qui a engendré une dispute entre deux frères Kuba et l’un d’entre eux était de mère Lulua de Bena Milombe . cela a dégénéré et le chef Mutombo qui se dit le plus fort du coin a eu à s’impliquer en envoyant une milice pour tuer les Kuba et la police locale qui n’avait pas de quoi se défendre a laissé les troubles prendre place jusqu’à causer mort d’hommes.
Dans ces désordres, plusieurs maisons sont incendiées dont la maison de mon frère Evariste Boshab qui était la cible de chef Mutombo et qui a réussi à détruire pour la deuxième fois, c’était la nuit du 28 au 29 mars 20201.
Le vrai problème reste autour des limites frontalières.

On se dispute la gare de Bakuankenga

« Monsieur le journaliste je te confirme sans froid aux yeux que la gare de Bakuankenga est dans le territoire de Mweka », a t-il affirmé.
Si nous observons bien la carte géographique de ce milieu, normalement le territoire de Demba devrait se limiter à Benaleka mais par manque d’occupation des espaces verts,les Lulua ont eu à occuper et pourtant ce sont les terres Kuba ,de notre ancien Rayaume.
Pour votre information le gouverneur Ntoto du temps de Mobutu avait en son temps résolu ce problème en plaçant un poto pour limiter les frontières entre Demba et Mweka.Au découpage actuel,le problème devient politique et aussi économique.
Sur le plan politique,les députés en sont pour quelque chose pour les fins électorales.
Sur le plan économique, cette Gare approvisionne la ville de Kananga chef lieu de la province du Kasaï Central, selon les politiciens si cette Gare est à Mweka la peur est que Kananga souffrira de ravitaillement.
La question est simple,tous les commerçants payaient leur taxes où à l’époque ?.
Bakuankenga est à Mweka précisément dans le village de Mwanga.Ce nom de Bakuankenga veut dire dans la langue Kuba: fabricant des couteaux.
Une précision de taille,les bena Milombe vivaient à Ndengele,une région enclavée au fin fond de la forêt où sévissaient d’une manière endémique la maladie de Bilharziose qui frappait de cécité presque toute la contrée.c’est ainsi qu’ en1945, l’administration belge a sollicité auprès du grand chef Nymi des Bakuba l’hospitalité d’accueillir sur ses terres ces compatriotes qui étaient menacés de disparition.Chose accordée par le chef alors d’où vient cette ingratitude de nos frères ?
Comment ils se prétendent être les propriétaires ?.
Malgré tout nous sommes condamnés à vivre ensemble mais ils doivent reconnaître qu’ils sont sur les terres Kuba.
Contrairement à ce que les gens racontent sur la rue,
, Evariste Boshab est né à Mwanga,fils de Bilenge Zacharie qui est originaire de Tete Kalamba et sa mère Mashanga Luiza de Momono.Donc il est natif de Mweka.
Cette maison détruite a été achetée par lui même et il a construit dans ces propres terres.Comment lui qui est victime doit être encore auteur de sa propre destruction ?.
Les enquêtes sont en cours pour établir les responsabilités et condamner les auteurs et les commentaires.Les propos de l’orateur du jour

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *