RDC/ Politique : Le caucus des Présidents Cellulaires de l’UPDS/TSHISEKEDI (CPC) traduit Martin FAYULU MADIDI en justice

Par Théodore Lumu

Regroupés au sein du caucus des presidents cellulaires de l’Udps/Tshisekedi (CPC) ville de Kinshasa, les présidents cellulaires de ce parti au pouvoir ont eu à deposer une pleinte ce samedi 18 septembre au Parquet près la cour d’appel de Kinshasa/Gombe contre Monsieur Martin Fayulu Madidi.

Ces derniers reprochent à FAYULU la diffamation, les injures publiques, et l’outrage au chef de l’Etat.
Faisant référence à la lettre 001/CPC/UDPS/CRD/09/2021, ce caucus a saisi le procureur général près cette cour accusant ce leader de la coalition LAMUKA d’avoir déclaré publiquement à la presse en date du 15 septembre lors de la marche interdite de LAMUKA, citant le chef de l’État Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo que son travail c’est de courir derrière les petites filles et se remplir les poches dans ses multiples voyages.

Un fait que ce caucus des présidents cellulaires qualifient de mensonger, allégué dans le seul but de nuire la réputation du chef de l’État et de l’exposer au mépris de l’opinion publique. Ce fait ayant porté atteinte à l’honneur, à la dignité et la vie privée du chef de l’État tout en causant d’énormes préjudices au peuple congolais, constitue une infraction de diffamation, d’injure publique et de violation de la vie privée. lesquelles infractions sont prévues et punies par le code pénal congolais livre 2.

Conduit par son cordonateur national Adboul Karim Pongo Masolo et maitre Patrick Mbuyi Ngandu, ensemble avec tous les présidents cellulaires, le CPC sollicite auprès du Procureur général que l’auteur de ces infractions, Martin FAYULU, subisse l’application de la loi pénale dans sa rigueur.
Signalons que cette plainte a été enregistrée au secrétariat du Parquet près la cour d’appel de Kinshasa /Gombe à 11h et ce caucus attend que le droit soit dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *