RDC/ Politique : Zoé Kabila, le gouverneur du Tanganyika sur une chaise éjectable !

Par Oscar Lukusa

Zoé Kabila, chef de l’exécutif provincial de Tanganyika aurait refusé de recevoir la délégation dépêchée par le Président de la République , Félix Tshisekedi pour l’identification de la nouvelle majorité parlementaire dans sa province.

Cette information a été confirmée à la presse par John Banza, élu de Kalemi et membre de ladite délégation.

« Le gouverneur a refusé de recevoir la délégation envoyée par l’Union Sacrée pour la Nation . Ça c’est plus qu’un refus , ça devient un défi. Zoé Kabila défie l’Union Sacrée qui est représentée par le chef de l’Etat « ,A-t-il affirmé .

Il estime par ailleurs que le chef de l’exécutif provincial est libre de ne pas adhérer à l’Union Sacrée car celle-ci n’est pas une prison des pensées monolithiques , mais il ne peut pas refuser que les fils et filles du Tanganyika accompagnent le président comme toutes les autres provinces. « Le Tanganyika n’a pas un super gouverneur « . A-t-il ajouté.

Pour rappel, suite à la crise qui a occasionné la fin de la coalition FCC-CACH, le chef de l’Etat a amorcé une série des consultations avec les parties prenantes en vue de former une nouvelle coalition .

Cependant Zoé Kabila était le seul gouverneur à avoir dit non à Félix Tshisekedi pour adhérer à l’Union Sacrée comme ses collègues majoritairement du FCC.

Le frère du sénateur à vie a décidé de rester fidèle à l’autorité morale du FCC contrairement à Richard Muyej du Lualaba et bien d’autres .

Après cette résistance de Zoé Kabila, le chef de l’Etat a dépêché le mardi 9 mars dernier , une délégation sur place dans le but d’imposer la vision de l’Union Sacrée dans toutes le provinces.Une motion de défiance des élus provinciaux de la province du Tanganyika serait en gestation pour son départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *