RDC/Religion : L’Eglise du Réveil du Congo clôture ses plénières de 2021

Par Daniel Kabumfuanyi

L’Eglise du Réveil du Congo (E.R.C en sigle) que dirige son Eminence l’Évêque Général et Représentant Légal Dodo Kamba Israël, a clôturé ses plénières de l’exercice 2021 en toute beauté comme dit-on, qui commence bien, fini bien. C’était à l’occasion de sa grande et dernière plénière de l’année 2021, tenue ce samedi 19 novembre, à l’église Sacerdoce royal située à la 6 éme Rue dans la commune de Limete.

Après le moment de prière et d’adoration, l’évêque principal et président provincial d’ERC ville de Kinshasa, bishop Ben Luabeya s’est acquitté du devoir patriotique, celui de saluer et remercier les participants venus de tous les 4 coins de la capitale congolaise pour prendre part à cette grande rencontre. Au menu de sa communication étaient prévus le quid de l’identification des églises membres d’ERC, le contrôle physique, la présentation du projet « assurance-vie » avec la Rawbank et enfin la bénédiction épiscopale de l’Evêque Général.

Abordant le premier point, celui qu’on surnomme Aigle royal a révélé que l’opération de toutes les églises membres de ERC a été lancée depuis le mois de mars et par conséquent, toutes les églises devaient s’y conformer pour qu’elles soient reconnues et déclarées membres effectifs de l’Eglise du Réveil du Congo. Tout le monde doit savoir que l’identification est la clé pour accéder et appartenir à l’ERC a-t-il précisé. Il a par la même occasion lancé un appel à ceux-là qui trainent encore d’emboiter les pas pour le faire le plutôt possible car dit-il, et que les retardateurs ne s’en prendront qu’à eux-mêmes.
Concernant le contrôle physique, le numéro 1 d’ERC/Kinshasa a procédé à l’appel nominal général des directeurs de districts, de coordonnateurs communaux et les membres de leurs comités. Ces derniers se tenaient debout chacun à son tour. Pour le Bishop Ben, cette étape était capitale en vue de se rendre compte effectivement de résultat du travail de chacun d’eux. Quant au projet d’assurance-vie, il a précisé que c’est pour la toute première fois dans l’histoire de République Démocratique du Congo qu’un tel partenariat soit signé entre la banque et une confession religieuse. Ce partenariat vise essentiellement la prise en charge des pasteurs en cas de décès ou d’invalidité totale. Pour le cas échéant, il s’agit de la Rawbank dans sa branche « Raw sûr » qui s’est dit prête à accompagner les ministres de Dieu pendant le moment difficile et précaire de leur vie c’est-à-dire pendant le décès ou l’invalidité totale.

Cette prise en charge est conditionnée par le versement d’un montant de 20$ payable annuellement pour les pasteurs de première catégorie dont l’âge varie entre 18 et 59 ans et 80$ pour ceux de la deuxième catégorie avec l’âge variant entre 60 et 79 ans. La Rawbank à son tour disponibilisera une somme de 3000$ qu’elle payera cash pour l’organisation des obsèques ou la prise en charge du pasteur frappé par l’invalidité totale.Ceci ne concerne pas seulement le pasteur mais son épouse et ses enfants y compris moyennant 15$ pour sa femme et 5$ par enfant. Cette initiative combien louable est l’œuvre de l’évêque principal et président provincial de ERC ville de Kinshasa, le bishop Ben Luabeya dit Aigle royal. L’homme qui place les difficultés et souffrances des pasteurs de sa juridiction au centre de ses préoccupations.

Adopté à l’unanimité par les princes de l’église et l’assistance, ce projet n’attend que sa signature par son Eminence l’Évêque Général et Représentant Légal de ERC Dodo Kamba Israël pour son exécution dès le mois de janvier de l’année prochaine. Et s’en est suivie de la bénédiction épiscopale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *