ONU: la Suisse sollicite le soutien de la RDC à sa candidature au Conseil de sécurité

Par TB

La ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, a reçu en audience, ce mardi 16 février, Roger Denzer, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de Suisse en République démocratique du Congo, République du Congo et République du Gabon. Ce dernier est venu solliciter le soutien de la RDC à la candidature de la Suisse au siège non permenant du Conseil de sécurité de l’ONU pour la période 2023-2024.

Roger Denzer a indiqué, à l’issue des échanges, que son pays a présenté la candidature pour le siège non permenant au siège du Conseil de sécurité. C’est dans ce sens que la Suisse demande à la RDC si elle peut soutenir sa candidature parce que les élections pour cette chaise vont se réaliser en juin 2022.

L’ambassadeur de Suisse a indiqué avoir discuté avec son hôte, des dossiers liés à l’Union africaine et aussi d’autres dossiers importants sur les différents accords.

A une question sur le soutien de la Suisse au mandat de la tête de l’Union africaine pour cette année, l’ambassadeur à souligné que son pays a des liaisons très fortes avec cette institution continentale (Union africaine) surtout, par exemple, au niveau de la paix et la sécurité pour faire taire des armes, une des priorités du Président Félix Antoine Tshisekedi à la tête de l’Union africaine cette année.

Il a également indiqué que son pays va soutenir le mandat de la RDC en ce qui concerne la Zone de libre échange au niveau du continent africain, soulignant l’importance du commerce pour la population afin de créer des revenus pour les différents pays africains.

Roger Denzer a mis en exergue les liens qui existent entre la RDC et la Suisse, et la Suisse et l’Union africaine.
“Je regarde l’année 2021 comme une année très importante pour la RDC parce que c’est la présidence au niveau de l’Union africaine, et surtout aussi au niveau de la Suisse parce qu’on considère, à part les Nations-Unies, on considère aussi l’Union africaine pour le développement, la paix et la sécurité, et aussi le développement économique et social de différents pays au niveau de l’Afrique et aussi au niveau international”, a-t-il souligné en substance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *