RDC-Consultation: « soit on lui donne une majorité pour former son gouvernement, soit on ne lui donne pas, il dissous le parlement », Simon Mulamba

Par Clementus Lusamba

Le député national SIMON MULAMBA MPUTU, élu du territoire de Tshikapa étale son avis face aux consultations présidentielles initiées par le chef de l’État F.Tshisekedi Tshilombo.

Cet élu et cadre du parti Envol cher à Delly Sesanga pense qu’il est important que le chef de l’Etat ait une majorité absolue en vue d’avoir le premier ministre ayant sa vision.Pour lui, le chef de l’Etat doit nommer un informateur pour consulter les couches disposées à aider le chef de l’Etat dans sa vision, identifier et lui donné une majorité en fin qu’il nomme un premier ministre après les consultations, qui sera censé à impulser ses actions.

« Le chef de l’Etat doit nommer un informateur qui doit consulter toutes les différentes plates formes qui sont disposées à être consultées, en vue de lui donner une majorité lui permettant à nommer un premier ministre qui crééra un gouvernement censé réaliser son programme d’actions » précise Simon Mulamba.

A l’en croire, nous sommes entrain de sensibiliser nos frères du front commun pour le Congo, nos collègues députés pour qu’en cas de faute d’une majorité, le chef de l’Etat sera amené à dissoudre le parlement.

Le chef de l’Etat ne peut pas aller dans quatre chemins, ou on lui donne une majorité pour réaliser ses actions, ou on ne le lui donne pas,il dissout l’Assemblée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *